KEBILI NORD

kebili

Pourquoi Kebili Nord ?

Les oasis traditionnelles de Kebili ont été et constituent toujours une ressource locale centrale et forment un écosystème viable très préservé pour les populations locales.

La région constitue le trait d´union entre la dense végétation de la palmeraie et les importantes dunes à l´horizon lointain. Ces paysages naturels uniques ont permis de développer le tourisme saharien dans la région.

Le potentiel économique des oasis est associé au manque dans l’appui à la commercialisation des produits et sous-produits des oasis, le problème de recyclage des déchets (débris verts) des palmeraies et la difficulté à lancer de nouvelles activités valorisant les ressources des oasis (produits dérivés des dattes, des noyaux, et du bois de palmiers-dattiers ; maraichage pour le marché local ; éco-tourisme1, etc.).

Nom du projet Joud Nefzaoua
Chef de file Humanité & Inclusion (HI)
Financement Délégation de l’Union Européenne en Tunisie
Partenaires contractuels Agence Tunisienne de l’Emploi et du Travail Indépendant (ANETI),
Partenaires de mise en œuvre Ministère des affaires sociales/Direction régionale de Kébili
Ministère du tourisme/Office régional de tourisme
Durée 36 mois (1erJanvier 2018 – 31 Décembre 2020)
Zone bénéficiaire Délégation de Kébili Nord/ Gouvernorat de Kébili
Montant subvention 550 mille euro
Nombre estimatif de projets 80 (50 projets économiques individuels mis en œuvre par des personnes vulnérables et 30 projets collectifs)

Objectifs

Objectif général

Soutenir les populations les plus vulnérables notamment les jeunes, les femmes et les personnes en situation d’handicap à être davantage actrices du développement socioéconomique de leur territoire grâce à la mise en œuvre des principes du développement durable pour le renforcement du tissu économique via une réponse pluri-acteurs concertée dans la région de Kébili.

L’impact recherché est que les populations vulnérables puissent subvenir à leurs besoins en participant à la création d’emploi et une dynamique économique locale, par l’optimisation du potentiel des ressources locales tout en les préservant.

Objectif spécifique

les comités locaux de développement avec la participation des populations y compris les plus vulnérables, élaborent des plans de développement facilitant d’insertion socio- économique des personnes les plus vulnérables, dans la délégation de Kébili Nord.

Les effets attendus de l’action sont la prise de responsabilité des différents acteurs pour une économie verte et inclusive :

  • Les groupes vulnérables participent à leur propre autonomisation, à l’économie locale et la gestion durables des ressources ;
  • Les services accompagnent de façon plus efficace les porteurs de projet et chercheurs d’emplois ;
  • Le secteur privé contribue à la structuration et l’essor des filières vertes ;
  • Les pouvoirs publics locaux mènent des processus de développement local (planification, financement, mobilisation des ressources, suivi, évaluation) davantage participatifs et inclusifs pour le développement des filières vertes.

Résultats escomptés 

Résultat-1

Les acteurs économiques ruraux se coordonnent et élaborent des plans de développement locaux inclusifs en fonction des filières vertes identifiées

Résultat-2

Les acteurs de l’accompagnement des groupes vulnérables sont renforcés et mettent en place un dispositif local d’accompagnement (DLA)

Résultat-3

Les porteurs de projets sont soutenus et coachés grâce au DLA

Activités du projet

  • Analyse approfondie du système d'acteurs et mobilisation des parties prenantes
  • Soutien aux OSC locales à l’identification participative des priorités de développement socio-économique local, à travers l’organisation de forums citoyens
  • Élargissement des comités de développement locaux (CLD) pour favoriser des dynamiques multi-acteurs et la participation des personnes vulnérables
  • Identification des opportunités économiques et appui à la structuration des filières
  • vertes porteuses
  • Révision des plans de développement territoriaux, intégration des filières vertes et inclusion des personnes vulnérables
  • Capitalisation des succès de mise en œuvre des plans de développement territoriaux révisés
  • Atelier de concertation pour définir une modalité de coordination entre les structures d’accompagnement et d’appuis
  • Mise en place d’incubateurs de proximité et de sites de démonstration et d’application des innovations techniques et sociales transposables
  • Renforcement technique des structures du Dispositif Local d’Accompagnement
  • Partage et dissémination des leçons apprises du Dispositif Local d’Accompagnement
  • Information, identification, formation et accompagnement des 200 porteurs de projets parmi les populations vulnérables
  • Appui au financement de projets pilotes collectifs (5 personnes en moyenne) et Individuels
  • Appui à la commercialisation via des formations sur les techniques de commercialisation, de recherches de nouveaux marchés, et participation à des foires agricoles et commerciales
  • Appui à l’innovation technique pour améliorer la qualité des productions de produits agricoles, agro-alimentaires, ou de services écotouristiques
  • Mise en réseau horizontal (entre acteurs de la même filière exerçant des activités similaires) pour échange de bonnes pratiques, et recherche de fournisseurs et de nouveaux marchés en commun
  • Partage des expériences entrepreneuriales réussies dans les filières vertes

Bénéficiaires du projet

Populations vulnérables de la délégation de Kébili Nord, notamment les femmes, les jeunes et les personnes en situation d’handicap.

humanite&inclusion
aneti
 

Pour en savoir plus, consultez notre page Facebook